logo

L’artiste

Cécile Desserle est une artiste pop rock par excellence. A la fois fidèle et rebelle. Fidèle à une éthique qui veut que la technique soit à la source, solide et irréprochable. Une fois cela posé, avec un talent et une dextérité rares, elle se lâche et improvise au gré de ses pulsions sensuelles et colorées qui disent tout de sa vie de femme passionnée.

Née en 1971, Cécile réalise ses premières œuvres dès l’âge de dix ans. Dans l’atelier de céramique de son père, elle découvre au monde résolument tourné vers l’artistique.

Elle suit les cours aux Beaux-Arts d’Avignon, sa ville natale. En 1996, elle rentre à la Sorbonne pour suivre une formation de plasticienne et devient professeur d’arts plastiques. Elle enseigne encore les arts plastiques et l’histoire de l’art. Ses inspirations deviennent alors déterminantes et vont marquer son écriture à jamais : le geste et l’engagement du corps de l’artiste dans l’œuvre avec l’Action Painting, le dessin omniprésent fortement marqué par Ernest Pignon Ernest et ce qu’elle nomme « les palimpsestes contemporains » de Jacques Villeglé. Son intérêt pour le Street art devient un ancrage évident.

En 2003, elle expose pour la première fois à la galerie Nicole gogat. C’est le début d’une grande aventure et d’une grande amitié. Le succès est au rendez-vous sans cesse grandissant. Depuis Cécile Desserle déjoue les attentes en présentant un travail en constant renouvellement. La féminité est au cœur de son travail : les courbes, le dessin, la force des expressions, le mouvement, la passion exprimées au travers de la matière du geste, jusqu’ à la technique féminine dans le choix de ses outils ; elle utilise des pinceaux de maquillage pour étaler le fusain lui permettant ainsi d’obtenir des carnations d’une extrême sensualité.

« Mes peintures tournent toujours autour de la féminité, parfois militantes, parfois légères comme l’air, avec un certain esprit Rock. »

C’est un parcours d’une folle authenticité qui en quinze ans a mené Cécile Desserle des Beaux-Arts d’Avignon à l’univers d’Abdellatif Kechiche. Cinéaste toujours à l’Avant-garde, Kéchiche a trouvé en Cécile Desserle l’artiste qu’il cherchait pour réaliser les œuvres présentes dans son film La vie d’Adèle Palme d’or du festival de Cannes 2013.

L’intérêt pour son travail par de nombreux collectionneurs fait de Cécile Desserle une artiste maintenant courtisée. Nombreuses galeries la sollicitent, Paris, Cannes, St Etienne ,Vichy, Bordeaux, Marrakech…Présente sur les grands salons d’art contemporain.